Un blog français sur le phénomène Divergent, aussi passionnant que passionné.

Variety parle de Divergent

trisfour

Les compagnies de cinéma, qui ont fusionné il y a deux ans, sont venus à dominer le marché des films pour jeunes adultes avec « Twilight » et « The Hunger Games, » qui ont collectivement, rapporté 5 milliards de dollars au box-office mondiale, et propulsé la carrière de leurs acteurs principaux respectifs.

Ce qui a mis la barre très haut pour la prochaine franchise « Divergent », basé sur les romans à succès de Veronica Roth – avec les stars Shailene Woodley et Theo James. Le premier film sort le 21 mars, le second « Insurgent » en mars 2015, et « Allegiant » en mars 2016, bien que la compagnie n’a pas encore annoncé la division du dernier film en deux parties.

Le plus grand défi du projet de Lionsgate, est de convaincre le public que « Divergent » n’est pas une imitation de « Hunger Games. »

Le personnage de Woodley, Beatrice « Tris » Prior est une jeune femme détérminée, tout comme le personnage de Jennifer Lawrence, Katniss Everdeen dans « Hunger Games. » Et comme « Hunger Games, » le nouveau film est basé sur un livre sur un futur post-révolutionnaire, avec une héroïne adolescente qui doit vaincre ces ennemis ce qui comprend le gouvernement tout en tombant amoureuse.

C’est la particularités de ces deux films, dans le 22ème siècle, Chicago est Panem et les districs, et plutôt que de se distinguer sur le champ de bataille, Tris découvre sur son exceptionnalisme via un test d’aptitude mandatée par le gouvernement qui montre qu’elle peut appartenir à plus d’une des cinq factions de la société, chacune délimitée par un trait particulier, comme l’intelligence, l’honnêteté ou la braouvre. C’est cete caractéristique « Divergent » qui la rend puissante – et un danger.

Ni les dirigeants de Lionsgate, ni les acteurs et producteur du nouveau film, n’arrive à se débarasser des comparaisons entre les deux mondes dystopiques. En fait, c’est Lionsgate a commencé à intégrer « Divergent » dans sa compagne de « Hunger Games » à partir de la convenstion du Comic-con de San Diego en Juillet dernier, et à inclus le trailer de « Divergent » avant « Catching Fire » dans les cinémas.

Mais contrairement au deuxième film de la trilogie « Hunger Games, qui avec $161.1 million, a marqué le quatrième meilleur entrée en salle de tout les temps, Lionsgate attend les débuts de ‘Divergent.’ « Nous ne mettons pas de fardeau sur nos propriétés précédents sur ce film. » explique Rob Friedman, co-président du groupe Lionsgate.

David Bank, analyste chez RBC, note que le studio a fait « du bon travail » en disant à Wall Street que ce n’est pas un autre « Hunger Games. » Pourtant, il dit que les investisseurs veulent voir « Divergent » atteindre les $100 million. Lionsgate dit qu’il envisage de mettre $40 million aux Etats-Unis pour commercialiser le film, qui sortira dans plus de 3500 salles.

Dans un geste inhabituel, Woodley a rencontré plusieurs fois le département de marketing du studio à partir de juin 2013, et aussi récemment la semaine dernière, pour trouver une stratégie de promotion alternative pour « Divergent. »

« Qu’est-ce qui vous fait diverger dans la société moderne? Comment allez-vous diverger de la médiocirté? Comment pouvez-vous sortir et changer quelque chose? » a posé l’actrice, qui c’est récemment coupé les cheveux, semblable à celle de Lawrence des « Hunger Games » et professe ses préférences personnelles pour l’herboristerie et l’entrainement de survie. « Tris diverge de la médiocrité et s’engage dans quelque chose qu’elle croit. Donc mon slogan est devenu, « Je crois en les bonnes choses qui vont arriver, » dit Woodley à Variety.

Lionsgate s’est assoicé avec HarperCollins pour imprimer une édition de « Divergent qui est lié au film, avec un premier tirage de 1.5 million d’exemplaires. L’offre s’étend aux éditions étrangères pour que les distributeurs internationaux se coordonne avec la promotion de Lionsgate. « Nous sommes unis avec le message ‘Lisez le, avant de le voir’, dit Jean McGinley, le directeur principal des droits subsidaires de HarperCollins.

Lucy Fisher et Doug Wick de Red Wagon Entertainement ont acquis les droits du films pour le manuscrit de ‘Divergent’ deux mois avant la publication en avril 2011 de HarperCollins. Au cours du processus de développement, Lionsgate a acquis Summit pour $412 million, tandis que les ventes des deux premiers livres de la trilogie ont explosé. (« Allegiant » a été publié en Octobre 2013) « Pour déterminer le budget du film, le studio se sentait plus à l’aise permettant plus, nous donnant plus de ressources pour faire un meilleur film. » dit Wick.

Le budget de production, qui a commencé à $70 millions, a augmenté à $85 million, au moment où « Divergent » a eu le feu vert en décembre 2012. Pour aider à compenser les coûts, Summit a obtenu $65 million pour les pré-ventes internationales, laissant l’entreprice investir seulement $20 million dans la production de financement du film. Pourtant, c’est plus de $13 million que le coût moyen par film, selon le cehf de la direction de Lionsgate, Jon Feltheimer qui l’a déclaré aux analystes lors d’un appel post-bénéfice en février dernier.

« Les studios ont souvent des obstacles, » dit Fisher. « Dans ce cas, Summit a laissé un large chemin clair. »

Cette voie a permis à Fisher et Wick d’embaucher le réalisateur Neil Burger, et le décorateur nominé aux Oscars Andy Nichlson (« Gravity »), et leur à donné plus de temps pour lancer leur film.

« Ma première réaction quand j’ai lu le livre était l’incertitude, comme ‘Est-ce que c’est trop proche des autres films? » admet Burger. « Mais ça a grandi en moi, en particulier Tris, étant une personne ordinaire qui devient une guerière qui fait le travail difficile pour que ça change. »

Bien que Fisher et Wick aient rapidement embauché Woodley, ils ont lutté pour trouver Quatre.

« Nous avons rencontré tout les futurs stars qui, d’après tout le monde, étaient sur le point de percer, » rappelle Wick, ajoutant que la quasi-totalité de ceux qui ont fait des test à l’écran semblaient enfantin à côté de l’actrice. James, un britannique de 29 ans, qui a fait les test lors du troisième round du casting, n’était sur le radar de personne, reconnaît Wick.

Les producteurs ont choisi de rester fidèle au livre concernant l’évolution de la romance et du physique de Tris. Par exemple, les moyens de transport pour les personnes de la faction de Tris comprend de sauter de train en mouvement – que Berger appelle le plus grand défi de la production du film.

Mais Fisher et Wick savaient aussi qu’ils devaient modifier quelques parties de l’histoire, en ajoutant notamment une confrontation à la fin du film entre Tris et le leader d’une autre faction joué par Kate Winslet.

Lionsgate espère que « Divergent » ne s’écartera pas de la voie lucrative de « Twilight » et « Hunger Games, » dont il reste deux films. La production de « Insurgent » commence en mai à Chicago, avec le réalisateur de « Red », Robert Schwentke, sélectionné après que Burger est choisi de ne pas le faire, en raison d’un emploi du temps compliqué.

« En supposant que le film fonctionne aussi bien que nous le prévoyons, nous aimons l’idée que les films ‘Divergent sortent en Mars pour compléter nos films « Hunger Games » qui sortent en novembre, » explique le vice-président de Lionsgate, Michael Burns.

Pour le studio, c’est un futur dystopique utopique.

Variety.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s