Un blog français sur le phénomène Divergent, aussi passionnant que passionné.

Article de Comingsoon.net

Comingsoon.net nous raconte sa visite sur le tournage du film dans un article où apparaît le dialogue de Tris et Quatre lorsque ce dernier est bourré!

 

« C’était comme, ‘Est-ce que ça va encore être un de ces films?’ Certains sont vraiment bon, mais je voulais faire quelque chose de différent, » a déclaré Neil Burger de sa plongée dans le territoire de jeune adulte de l’adaptation de Divergent de Veronica Roth. « Nous avons vu de nombreux films post-apocalyptiques, nous avons vu ces autres films pour jeunes adultes. Donc j’ai pensé qu’il y avait un moyen de le faire d’une manière plus cinématographique, de le dire visuellement, et aussi de le dire de manière plus réel. ‘De quoi êtes-vous fait? À qui êtes-vous loyal? Qui êtes-vous?’

Telles sont les questions qui hantent le jeune personnage féminin Beatrice « Tris Prior, jouée par Shailene Woodley (The Descendants), vivant dans une société futuriste qui est divisée en cinq factions: les Altruistes (les Désintéressé), les Érudites (les Intelligent), les Audacieux (Les courageux), les Fraternels (les pacifiques), les Sincères (les honnêtes). Tris découvre qu’elle est Divergente, ce qui signifie qu’elle n’appartient à aucune factions, elle décide finalement de rejoindre le chemin des guerrier, les Audacieux. Avec l’aide de son professeur sexy Quatre (Theo James), elle passe par le processus terrifiant de l’initiation de cette fraternité mortelle.de différent, » a déclaré Neil Burger de sa plongée dans le territoire de jeune adulte de l’adaptation de Divergent de Veronica Roth. « Nous avons vu de nombreux films post-apocalyptiques, nous avons vu ces autres films pour jeunes adultes. Donc j’ai pensé qu’il y avait un moyen de le faire d’une manière plus cinématographique, de le dire visuellement, et aussi de le dire de manière plus réel. ‘De quoi êtes-vous fait? À qui êtes-vous loyal? Qui êtes-vous?’

Le film commence chez les Altruistes, tout comme notre voyage sur le plateau. Tris et sa famille habitent dans ces logements en béton carrés construits sur un espace vert de la ville de Chicago, qui a coopéré avec la production sur 40 sites. Divergent tournera 5 jours ici, donc c’est un plateau important, existant dans l’ombre de la Sears Tower (maintenant la Willis Tower) qui est connu comme le Hub, un imposant gratte-ciel où la Cérémonie du choix a lieu.

La construction est en cours avec des gars sur un skyjack élévateur martelant sur ce qui ressemble à des dalles de béton carrés, mais en fait, c’est du plâtre sur des cadres en bois. Des fentes qui servent de petite fenêtre sont le seul point de vue sur le monde extérieur. Il y a de des dispositifs H2OG sur le côté des bâtiments pour la récolte des eaux de pluie, alors que le sol est en gravier et boueux… au moins pour l’instant.

« C’est différent dans le sens où le livre, c’est quoi? 400 pages? » explique Woodley sur les différences entre le livre de Roth et le film. « Le script fait 90 pages et il y a des chose dans le livre qui ne serrait pas logique d’une manière théâtrale donc nous avons dû changer la façon de les présenter, parce que logiquement, ça n’aillait pas. Mais c’est bon les gars, ne vous inquiétez pas, c’est bon. »

Certains de ces changements sont apparents, alors qu’on nous emmène au Cinespace, une ancienne aciérie Ryerson est en train d’être converti en studio de cinéma. En entrant dans les bureaux de Divergent de Catbird Productions nous nous dirigeons vers les département d’art où une série de peintures sont exposés, nous donnant un sens au monde en cours de création. Une séquence ouverte montre un navire-citerne au milieu d’un marais qui était autrefois le lac Michigan. Toutes les rivières sont asséchées. Les rues de la ville ressemblent à un Chicago améliorée et moderne avec des morceaux de bâtiments passés, avec des voies ferrées élevés. L’oeuvre d’art confirme que la zone des Altruistes aura de la pelouse une fois terminée. La maison de Beatrice est assez délabré, les endroits exigus véhiculant une atmosphère de prison.

Au siège des Audacieux, les transfert doivent sauter d’une train pour attérir sur un bâtiment. Une fois sur place, ils doivent sauter dans un trou noir où (à leur insu) un filet les rattrapera. La Fosse, elle-même est grossièrement taillé dans du calcaire souterraine. Le dortoir des transfert ressemble à une caserne souterraine. La salle d’entrainement des Audacieux est un énorme entrepôt abandonnée, qui ressemble à un ring de sumo, rond sur une plate-forme en béton. Il y a même une plate-forme avec un grand poste où les gens jettent des couteaux alors que d’autres se tiennent là. C’est endroit dangereux.

Une fois que nous avons eu un aperçu du lycée sur Michigan Avenue, nous voyons un changement. L’architecture est plus avancé/ lisse. Des fauteuils ergonomiques. Le hall de la cérémonie du choix où cinq bols sont sur une scène dans un auditorium. Le campus des Érudite a un dôme de verre en tant que zone d’étude. Il y a certainement une disparité sociale entre les riches et les démunis dans un monde fondé sur l’exclusivité. La simulation de la peur est une chaise noire dans une immense pièce ronde. La clôture est une énorme structure de rouille électrifiée. La conception des trains est légèrement futuriste, les tubes métalliques grises n’ont pas de sièges et sont essentiellement des wagons à bestiaux.

« Nous voulions faire quelque chose de plus réel, pas crue d’une manière courageuse mais brut d’une façon immédiate et intime, » dit Burger. « Donc, une de manière dont nous voulions faire, c’était de tourner dans les rues de Chicago et nous de voulions pas faire d’inforgrafie ou des paysages numériques. Donc j’ai pensé que c’est à Chicago et Chicago est ce lieu monumentale, pourquoi ne pas l’utiliser? C’est l’horizon, il est déjà présent, construire ou prendre quelques bâtiment qui pourrait avoir été perdu pendant la guerre. C’est à peu près la même chose. Donc, l’idée de tourner un film qui se déroule dans le futur, mais dans les rues qui sont familières.  »

 

Nous sommes enmenés dehors, à un parking où les doublures réalisent les saut à partir du toit. Le directeur de cascades/ le deuxième direteur d’unitée porte un bandeau à l’oeil, ce qui montre qu’il connaît le danger. Le « toit » est seulement à quelques mètres du sol, tandis qu’un camion tire un wagon de métro et trois cascadeurs sautent du toit en gravier. Derrière toute cette action se trouve un écran vert d’au moins 9 ou 12 metres de haut. Le premier cascadeur est sur le point de sauter, avec les deux autres qui se roulent et qui se lèvent, mais le troisième tombe sur le dos et hurle en criant couper. Un directeur adjoint arrive vers les figurants Audacieux et demande en plaisantant, « Est-ce que quelqu’un veut sauter? »

 

 

Ensuite, nous sommes ramenés à l’intérieur pour une scène de fête cruciale dans la Fosse où Beatrice et Al (Christian Madsen) entrent par une porte dans la foule de la célébration. Les lumières stroboscopiques et l’énorme caverne est bordée d’écran vert pour la faire paraître encore plus vaste, plus tard. La musique temporaire utilisée pour ce tournage était Daft Punk, « Get Lucky ». Alors que Shailene s’approche de Quatre, l’alchimie est palpable.deuxième directeur d’unité porte un bandeau à l’œil, ce qui montre qu’il connaît le danger. Le « toit » est seulement à quelques mètres du sol, tandis qu’un camion tire un wagon de métro et trois cascadeurs sautent du toit en gravier. Derrière toute cette action se trouve un écran vert d’au moins 9 ou 12 mètres de haut. Le premier cascadeur est sur le point de sauter, avec les deux autres qui se roulent et qui se lèvent, mais le troisième tombe sur le dos et hurle en criant couper. Un directeur adjoint arrive vers les figurants Audacieux et demande en plaisantant, « Est-ce que quelqu’un veut sauter? »

 

QUATRE: Hey Tris!
BEATRICE: Salut.
QUATRE: J’aimerai te demander de traîner avec nous, mais tu n’es pas censé me voir comme ça?
BEATRICE: Bourré?
QUATRE: Vrai, je suppose.
BEATRICE: Le vrai Quatre! Est-ce « Quatre » est ton vraie prénom?
QUATRE: Désolé.
BEATRICE: C’est bon.
QUATRE: J’ai quelques secrets. Tu t’en es bien sortis ce soir. Tu étais courageuse.
BEATRICE: Tu penses que je suis courageuse?
QUATRE: Je pense que tu es belle.
BEATRICE: Tu es bourré. Je ne suis pas belle.
QUATRE: Tu l’es, il y a une beauté dans la force et tu le sais. Quoi qu’il en soit, je te laisse retourner avec tes amis.

Je trouve que ce moment est vraiment très beau, et il sonne vraiment bien en anglais donc je vous rajoute le script en anglais!

FOUR: Hey Tris!
BEATRICE: Hi.
FOUR: I’d ask you to hang out with us, but you’re not supposed to see me like this?
BEATRICE: Drinking?
FOUR: Real, I guess.
BEATRICE: The real Four! Is « Four your real name?
FOUR: Sorry.
BEATRICE: It’s okay.
FOUR: Gotta have some secrets. You did well tonight. You were brave.
BEATRICE: You think I’m brave?
FOUR: I think you’re beautiful.
BEATRICE: You’re drunk. I’m not beautiful.
FOUR: You are, there’s a beauty in strengh and you know that. Anyway, I’ll let you get back to your friends.

Shailene Woodley et Theo James sont clairement bien ensemble à l’écran, en ajoutant tout un monde subtile de tension sexuelle et d’émotions contradictoires à la scène.

« La grande chose sur leur relation, au début, c’est qu’ils ne sont pas d’un coup amoureux. Évidemment, ils le sont un peu, dès qu’ils se voient, mais ils ont cette chose grincheuse parce qu’il essaie de maintenir une certaine forme d’autorité, et elle se découvre, donc ils sont un peu dans les deux sens. Et dans le deuxième livre, ça se passe aussi. Ils sont toujours ensemble, l’amour est très puissant, mais en même temps il a toujours cette autres choses qui se passent, qui je pense sont beaucoup plus intéressante. Mais les scènes clés qu’ils restent, et je pense que c’est une scène vraiment importante. »

Neil tourne en rafale les scènes les une après les autres avec peu de temps entre d’arrête entre chaque. Les lumières vertes sont des diodes électroluminescentes, donnant un look futuriste à l’atmosphère des pierres de la Fosse. Toute la pierre est en mousse creuses, le genre de chose qui ne ressemble à rien en réalité, mais qui est impressionnant sur les écrans.

On passe ensuite à salle d’or du camion des accessoires où nous avons même tenu un de leurs fusils électromagnétiques, en plus de quelques couteaux et des couteaux à bottes. Nous voyons aussi la Bentley blanche de Kate Winslet, qui n’est pas très grande, mais la seule voiture dans le film.

Comme dans les films précédents de Burger L’Illusionniste et Limitless, il puisse dans les éléments de fantaisie de science-fiction avec un regard distinct vers la réalité. Qu’il y ait une place pour une nouvelle franchise pour jeune adulte après « Twilight » et « The Hunger Games », comme le témoignage de l’échec de « The Mortal Intruments », reste à voir, mais l’approche de Burger à l’histoire de Tris montre un grand attachement au personnage.

J’ai vraiment aimé son voyage, qu’elle commence comme cette personne qui ne sais pas où est sa place, » dit Burger. « Elle avait des idées sur l’endroit où elle devait être, mais est-ce que c’est un caprice? Ou est-ce qu’elle espère qu’elle est quelque chose qu’elle n’est pas? Puis elle comprend qui elle est.  »

Divergent sort dans les salles en format IMAX le 21 Mars 2014.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s